maxresdefault

Interview : Miss Djax, 25 ans au service de l’Acid Techno

Vendredi 1er Décembre, nous avons l’honneur d’accueillir l’une des grandes dames de la techno à l’occasion de notre première soirée « It’s called ACID »

On parle bien sûr de Miss Djax que l’on remercie d’avoir pris le temps de répondre à nos quelques questions pour que l’on se rende bien compte de la légende que l’on aura l’occasion de voir mixer.

23905734_10212614034018512_5003884489463046502_n

Salut Miss Djax, pour commencer, comment, peux-tu nous définir ton style musical ?

Je joue de l’acid Old School des années 90, sur vinyle.

Tu as commencé ta carrière en 1991, tu as donc suivi l’évolution des soirées électroniques. As-tu observé de grandes différences entre celles d’hier et d’aujourd’hui ?

Bien sûr, de nos jours c’est plus grand et beaucoup plus commercial. Les grandes entreprises dirigent une partie de la scène.

Beaucoup de petits clubs ont fermé. Mais de nos jours, il y a encore de grands clubs et des soirées underground. Aux Pays-Bas, nous avons d’incroyables classiques de la vieille école comme Wooferland et The Beginning. La foule est plus âgée, entre 40 et 50 ans. Seuls les dj’s Old School originaux sont bookés, une partie jouant sur vinyle. J’aime vraiment jouer à ces soirées. L’atmosphère est incroyable.

 

Les styles musicaux ont beaucoup évolués depuis les années 90, As-tu connu des difficultés d’adaptation ?

Non, parce que je ne suis jamais les tendances. Je fais toujours ce qu’il me plait avec mon label, mes DJ sets et mes productions. Pour moi, l’acid sera toujours le style que j’aime. Cela n’a jamais changé. De nos jours, l’acid et l’Old School sont redevenus tendance, également pour les nouveaux DJ qui ne mixaient pas dans les années 90. Mais dans quelques années quelque chose d’autre sera à la mode et ils suivront la tendance. Pour moi, l’acid est et restera toujours ce que je joue et préfère.
Tu as créé un personnage de bande dessiné fascinant, d’où t’es venu l’inspiration ?

Il y a des années, j’étais une grande fan de bandes dessinées et de science-fiction. J’ai aussi collectionné des jouets robots en étain japonais. Puis Alan Oldham m’a envoyé une démo avec sa musique en 1991 et je lui ai demandé s’il pouvait dessiner une bande dessinée Miss Djax pour moi.
Pour finir peux-tu nous partager une pépite que tu pourras nous jouer vendredi ?
Bien sûr, il y aura un vieux disque d’Emmanuel Top dans mon set.

Un dernier petit mot ?
See you Friday, ACID WILL NEVER DIE ❤

L’event

Les préventes