Interview : Carton Pâte Records a 6 mois

Interview : Carton Pâte Records a 6 mois

A l’occasion de leurs 6 mois, le tout nouveau label de musiques électroniques CP REC lance deux soirées en collaboration avec Eddy Rumas au Drak Art (retrouvez les infos ci-dessous). On en a donc profité pour aller poser quelques questions à Maël Pierre Gérard, le créateur du label avec qui on a discuté pendant deux heures.

Avec des sorties déjà tracklistées par des producteurs de renom tel que Club Cheval, Shadow Chil, Justin Martin ou en encore Benga, le petit label grenoblois commence à se faire entendre…

CartonPateRecords

Comment s’est créé CP REC et qu’est ce que le label apporte aux artistes?

En fait on l’a créé avec Rampage 84. Je voulais qu’il sorte des productions donc on a décidé de monter le label autour de ça et avec les projets de sortie d’autres amis.
Ensuite, le hasard nous a fait rencontré JM, qui était un peu en galère pour diffuser sa musique. C’est à ce moment là qu’on a pris conscience du vrai rôle du label  et qu’il y avait un vrai besoin par ici.

Maintenant on s’occupe de manager nos artistes et de leur faire de la promotion, c’est ça le rôle de CP REC. Faire jouer les artistes dans des soirées, leur faire une release night à chaque nouvelle sortie et leur proposer une direction artistique basée sur de vrais échanges ce qui est différent d’autres labels où finalement, les liens entre les artistes et le label peut se réduire à de l’échange de mail. CP REC est un peu une grande famille chez qui chacun fait évoluer l’autre.

See also  interview mr troy black milk music

Tu peux nous en dire plus sur le chemin que vous avez accompli en 6 mois depuis la création du label ?

Et bien déjà, parlons de l’indicateur phare du moment, les likes Facebook : nous en avons 1200 aujourd’hui. On s’est aussi rendu compte que le nom de CP REC avait pas mal tourné dans Grenoble, on a eu des articles dans le 20 minutes, le Dauphiné, bientôt dans Trax Magazine pour l’EP de Rampage, Kiblind également ou des blogs comme All In Electro.

En ce qui concerne les sorties, on arrive à faire environ 1000 écoutes par sortie ce qui veut dire que les gens nous suivent de manière régulière et restent attentifs sur l’évolution du label.

Ensuite, on a fait beaucoup d’événements sur Gre dont les Piknik Electro qu’on a organisé cet été avec le soutien de la Marie, la Fête de la musique qui a bien fait parler de nous, c’était une grosse folie Place aux Herbes, le Maire est resté deux heures et nous a ensuite envoyé une lettre de soutien, l’ambiance était dingue. Et bien sûr les release night au Ptit Bal qui commencent à rameuter pas mal de monde.

Mais alors quel est ton rôle précis dans CP REC ?


Leave a Reply

Your email address will not be published.