Chill Me Out #1

Le « chill », simple expression remis au gout du jour ou lifestyle bien plus profond qu’à ce qu’il n’y parait ?

Peu sont ceux qui reconnaissent cette musique aux inspirations plutôt deep et savent lui attribuer ses lettres de noblesse… Et oui, papy chillait déjà en rave dans les années 70. Petit retour en arrière, au temps des raves, où tout était possible et envisageable, finalement où tout était permis.

A cette époque, le chill out, c’était cette salle ou ce lieu où l’on se retrouvait dans des matelas, poufs et autres moyens d’affalement en tout genre afin de se remettre de nos 3h de booty shacking que nous avions passés afin d’essayer désespérément de chopper Chantale. Accompagné d’un doux son mélodieux au tempo plus ou moins rapide, nous nous affalions afin de mieux chiller. Mais il n’y avait pas que cela. Le chill, c’était également cette musique qui faisait le lien entre les basses rondelantes d’une techno transcendante et la vague psychédelique, arrivé un peu plus tard dans les années 70.

Mais voilà, le chill a évolué et si aujourd’hui cette musique fait dorénavant parti des milieux « branchés » ou « lounge », on aime écouter un son mélodieux et entrainant, aussi bien pour se mettre dans le bain d’une soirée mouvementée qui s’annonce que pour se remettre d’un lendemain difficile.

Il sera ainsi possible d’écouter des sons plus ou moins variés, aux origines plus ou moins différentes. La playlist chill out, ça sera donc 7 sons toutes les 2 semaines que nous vous proposerons.

Comments are closed.