15250847_542854669255528_3392150726827515173_o

Nibana « Mad Max meets Asimov »

A l’occasion de la Cosmic Train #9 qui a lieu ce dimanche 1er Avril 2018, nous avons eu le plaisir d’interviewer Nibana. Artiste issu de la scène française, psychédélique et prolifique, il a déjà 3 albums au compteur dont 1 orienté Chill out, Psybient et une série d’EPs.

– Première question, Qu’est-ce qu’on trouve dans ton studio, que représente cet endroit pour toi ?

En grand gamer, mon studio c’est aussi ma chambre. Je n’ai pas trouvé d’intérêt à avoir un studio son à part entière si c’était pour ne pas en profiter pour geeker ou pour regarder des films avec une qualité sonore au top.

Je suis pas un grand féru de hardware, mon setup est assez simple : Une bonne chaise pour passer des mois devant l’ordi sans se casser le dos (DxRacer), 2 speakers APS Klasik, une Carte son RME FireFace UC et une ESI Maya44USB+, deux casques de monitoring BeyerDynamic DT880 Pro (pour le mixage) & Audio Technica ATH-M50X (pour la compo), une tour en acier trempé avec tout le nécessaire gaming & son, deux écrans (un pour gérer mes niveaux et mes effets et un pour la compo), deux petits contrôleurs Akai MPK Mini et un Livid Alias 8, un IPad , mes guitares (Une Ibanez électrique et une acoustique) et une bibliothèque remplie de bouquins pour s’inspirer entre deux projets.

– Tu as un projet Chill out et un projet psytrance, est-ce que dans ton processus créatif il y a des différences, des similitudes, les projets se nourrissent mutuellement ?

Tous mes projets s’influencent les uns et les autres en fonction de mes envies et de mon mood et l’opposition des styles permet d’équilibrer mes influences plus dark et industriels (qui me viennent du Black Metal) et plus mélodieuses / ambient. J’ai un processus créatif vraiment erratique et je ne prévois pas trop la manière dont je vais travailler ni le style, j’imagine en temps réel et j’avise en fonction de ce qui sort, j’ai tout appris sur le tas.

-Attention grosse question : La trance psychédélique, c’est quoi pour toi ?

En dehors de la définition Wikipédia, la psytrance c’est surtout un style qui m’a plu parce qu’il titillait mes idéaux transhumanistes et ma passion pour les jeux vidéo. C’est un style qui se voulait élitiste, futuristique, un genre de musique un peu Mad Max meets Asimov. Suffisamment violent pour le moi qui venait du metal, et suffisamment poussé dans le sound design pour le moi qui était fan d’Aphex Twin et d’IDM.

J’ai encore du mal à comprendre comment et pourquoi les gens s’imaginent que la psytrance est toujours un truc de hippies. « Ouah, ces bruits de rayons lasers et de vaisseaux spatiaux sur un dancefloor bourré d’électronique me font tellement penser à un rituel chamanique des forêts d’Amérique du sud ! », kek.

– Recemment j’ai vu sur ta page facebook qu’un fan s’était tatoué le artwork de ton album de Psytrance. C’est dingue ! Tes projets sont bien suivis, comment tu gères, échanges avec les fans ?

Ouai, c’est abusé, je m’en remets toujours pas ! J’ai aussi reçu un T-Shirt imprimé avec mon nom et un artwork d’un fan il y a deux ans.

En général je réfléchis pas trop à cet échange, je partage comme je partagerais des trucs à des potes, je suis assez présent sur les réseaux sociaux donc c’est naturel. Je crée, je partage, je crée, je partage, je réponds aux questions, je rigole avec ma fanbase etc … . Elle est suffisamment « petite » pour que je ne sois pas encore débordé, peut être qu’un jour ça arrivera.

– La petite question de la fin, un mot sur tes projets futurs ? (tour, release, personnel)

J’ai un paquet de projets qui arrivent. Un nouvel album de Psybient, un EP de sons plus influencés Zenon, un EP de remix de gros noms de la Bass Music (Mr. Bill, Electrocado, Globular, CloZee …), des tas de collabs (avec Suduaya, Mark Day, Zentrix, Kromagon, Sourone, E-Mantra, Dr Strangefunk & plein d’autres), et (chut) un gros projet Dark Techno en duo avec un ami et grosse influence de chez Zenon Records, je vous laisserais découvrir en fin d’année.

Je devais partir en tournée aux USA en Mai, mais avec l’enfer que c’est pour obtenir un visa on a décidé de la jouer safe et de reporter. Mis à part ça j’ai récemment rejoins une nouvelle agence de booking montée par HypoGeo et Looney Moon records (Quadra Booking), donc pas mal de dates devraient arriver prochainement.

Pour les projets perso … Je cherche à collaborer sur des jeux vidéos, des films ou des projets visuels. J’ai bossé sur le sound design et le scoring d’un projet de fin d’année d’une école de 3D spécialisée dans le jeu vidéo (New3dge) et ai joué aux cotés de Solar Fields qui a produit toute la bande son des deux Mirror’s Edge pour EA Games (tout en étant une de mes plus grosses influences Ambient). Ca m’a motivé à creuser dans ce domaine.

Projet Behemoth

Nibana sur facebook
Nibana sur soundcloud

Cosmic Train#9 – 1er Avril -GLAZART
GOA – DARK – EXPO – CHILL OUT
Event : https://www.facebook.com/events/1612765925480510/