Interview – Whyd : Never Stop Jamming

 

Whyd.C'est grâce à cette plateforme esthétique, mais surtout ergonomique, que One One Six parvient à vous offrir ses Playlists riches et régulières. Après avoir "benchmarker" des journées pour essayer de trouver le meilleur moyen de diffuser de la musique, Whyd nous est apparu comme une évidence. Pour connaître les origines de ce site révolutionnaire, nous sommes allez dans les locaux de cette Start-Up afin de discuter avec Gilles, l'un des fondateurs de cette plateforme créée pour et par des "music lovers" 

 

 

Bonjour Whyd, ou « weed »?D’ailleurs comment on dit et qu’est ce que ça veut dire ?

Whyd c’est l’immensité ! L’immensité des milliards de tracks que l’on trouve aujourd’hui sur le web, sur les plateformes comme youtube, soundcloud, vimeo et blog music en accès direct, c’est vraiment très large.
WHY, c’est la question du sens que l’on veut donner aux sons que l’on poste et que l’on partage. Quand on partage un son, c’est pour dire quelque chose, c’est donc comment donner du sens à toutes ses tracks que l’on trouve sur le web ?

Concrètement qu’est-ce que c’est Whyd ? Comment ça fonctionne ?

Au départ, c’est partit d’un constat, ou plutôt d’une frustration.
Quand t’aimes la musique, tu passes ta journée avec des dizaines d’onglets d’ouverts et tu jongles difficilement entre les plateformes à la recherche de sons.
On s’est dit que ce serait cool de pouvoir jouer toute sa musique sur son ordinateur en deux clics, sur son layer, quelque soit la source, et pouvoir le partager, rencontrer des music lovers proche de ton profil et découvrir ses sons. C'est-à-dire avoir ses amis sur la plateforme, de pouvoir s’abonner à leur page et de voir tous les sons qu’ils publient chaque jour.
Cliquer sur « Play » et avoir tes sons très simplement, tous regroupés sur une même plateforme, WHYD

 

Y’a des accords avec les plateformes comme Youtube?

 En fait, Les plateformes ont des API, on a pas besoin d’accords on peut se brancher directement. Les tracks sont diffusées librement sur Youtube Soundcloud, ect… nous on regroupe tout ça.

On a développé un Bookmarklet que tu glisses dans ton navigateur, c’est la folie, en deux clics, sur n’importe quelle page web, ça te repère la musique et tu peux l’ajouter à tes tracks lists et à ta page. Tu te crées un répertoire très dense très rapidement (Voir la démonstration !)

Avec Whyd, la musique est encore plus simple à trouver et à partager gratuitement. Les labels en pensent quoi ? Légalement vous n’avez pas de soucis ?

Concernant les labels, quelques-uns utilisent déjà Whyd ! Car les sons sont déjà rendu accessibles sur le web. Pour faire connaître des artistes et tes news, ils diffusent déjà les dernies clips sur youtube, les derniers remix sur soundcloud…! Partager la musique c’est devenu une obligation, pour se faire connaître et après pouvoir vendre autour de cette musique, c’est comme ça qu’évolue le business de la musique.
En conclusion : c’est donc totalement légal !

C’est un besoin inévitable aujourd’hui pour les maisons de disques d’être présentes sur le net, ils le savent. On permet juste un accès plus facile à ses tracks déjà disponibles sur le web, on permet à l’utilisateur de les regrouper, de les classer par playlists, de les partager et d’augmenter son capital musique en le rapprochant d’autres music lovers qui partagent leurs sons préférés ou leur dernière découvertes.

On sait que Spotify ou Deezer paient des droits pour pouvoir diffuser les sons ? C’est quoi la différence avec vous ? C’est le fait qu’il proposent les version masteurisées ?

C’est une philosophie totalement opposée !

Spotify et deezer, c’est 20 millions de tracks négociées avec les labels, c’est les albums officiels, c’est un catalogue payé par les plateformes. Avec Spotify, tu peux avoir un album officiel classé, avec la jacket… comme vendu par la maison de disque. Ils payent pour avoir ce catalogue officiel.

Whyd, c’est différent. Y’a déjà des milliards de sons dispos et des nouveaux chaque jour. Ils sont mis en ligne par les artistes, par les labels… Whyd, simplifie juste l’accès à toutes ses tracks déjà dispos. Ca répond à un besoin précis, qui est de trouver et de découvrir des nouvelles tracks, sans avoir l’album exact et bien classé. Les avoir en avance, même si ce n’est pas classé par album ou autres.

C’est peut-être des tracks que l’on ne retrouvera jamais sur Spotify.

 

Vous répondez à un nouveau besoin de consommation musical. A terme, ce sera payant d’utiliser WHYD pour répondre à ce besoin ?

Le but de Whyd n’est pas de devenir payant pour l’utilisateur. On ne peut pas demander aux gens de payer pour écouter de la musique car aujourd’hui c’est trop simple de se fournir gratuitement ! Mais ces tracks disponibles peuvent être un nouveau vecteur d’opportunités de l’industrie de la musique.

« Est-ce que tu sais que cet artiste passe en concert à coté de chez toi ? » Les artistes bénéficient de ce contact qui se fait avec les fans, pour leur proposer des offres autour de cette musique ? Les gens ne payeront plus pour écouter la musique, sur leur ordinateur, par contre, ils continueront de payer pour voir leur artiste en concert, s’offrir ses produits dérivés ou tout autre bien lié à la musique. Donc nous on permet aux artistes de rentrer en contact avec leurs fans qui écoutent et partagent leur musique.

On est passé de la version bêta à la version officielle il y a une semaine : au niveau des chiffres ça évolue comment ?

C’est vrai qu’on a vécu une semaine assez excitante chez WHYD. On a démarré en Juin avec une centaine de music lovers. Là, en quelques jours, on a accueilli quelques milliers en plus.
Aujourd’hui, il y a plusieurs milliers de personnes qui utilisent WHYD. Et qui l’utilisent quotidiennement. On a des feedbacks géniaux.
Le plus incroyable, c’est qu’il y’a une véritable communauté qui se créé. C’est des bloggers, des salles de concert, des artistes, des labels, ou des gens qui aiment tout simplement la musique. C’est ça qui nous rend le plus fier chez WHYD.

Des prévisions pour la suite ?

Le service peut attirer des millions de personnes. Tout le monde écoute de la musique. Youtube est la première source de musique, 75% des jeunes utilisent youtube comme première source de musique aux USA.

Pour l’instant pour les prochaines étapes, on doit  concentrer sur l’expérience utilisateur et le design du service, ajouter des fonctionnalités et de la simplicité pour que les gens soient attirés par la plateforme et se mettent à l’utiliser quotidiennement.

Sinon, bien sur, arriver sur mobile est une priorité pour les semaines et les mois qui viennent, et il faut aussi que l’application soit optimisée sur I pad.
Donc le focus pour l’instant, c’est de continuer à améliorer le service pour les utilisateurs.

En utilisant Whyd, j’ai vraiment l’impression d’être sur le moteur de recherche de musique le plus puissant. Je tombe toujours sur le son que je recherche. C’est ça le plus fort !
En fait y’a deux manières d’ajouter un son ! Y’a ce petit Bookmarklet que tu places dans ta barre de recherche. Pendant que vous êtes en train d’écouter la musique sur n’importe quel site, tu cliques dessus et en deux secondes tu rajoutes n’importe quel son à ta page ! (démonstration vidéo)

Sinon tu peux aussi aller directement sur Whyd, rechercher ton son, et le site ira chercher sur youtube, soundcloud, vimeo, les blogs… et va te le trouver.
Effectivement, l’accès à toutes les tracks du web est énormément facilité par Whyd !

Bon vous êtes un peu le site spécialiste de la playlist. On va vous demander de nous faire votre playlist, mais selon nos règles bien précises qui respectent l’éclectisme. On vous donne un style de musique et vous nous sortez un son ! Bien entendu cette playlist sera uploadée sur Whyd !

Reggae :

Ca reste Bob marley

Electro :

J’aime bien ce que fait Sbtrkt ou Jamie XX.

Rock :

Dylan ou sinon Man Is Not a Bird, c’est plus actuel, c’est le groupe d’Adrien ( co-fondateur de Whyd) ! Pour tous ceux qui aiment l’Epic Rocking

Hip hop us :

Y’a un mec que j’aime beaucoup,c’est Antwon !C’est un Californien qui a un flow énorme et qui fait des prods vidéos avec  Brandon Tauszik. Il remet les années 90  au goût du jour mais à sa manière. Je vous invite vraiment à aller voir, c’est génial.

Rap français :

Je vais rester old school, du bon I AM !  En écoutant « l’école du micro d’argent » en boucle

Vous savez qu’on a fait une playlist de 305 tracks sur Whyd.

Waouh ! Bravo vous êtes prolifiques !

Gilles, merci beaucoup.

Merci à vous, bonne chance pour One One Six et continuez à faire des Playlists énormes sur Whyd !

 

 

One One Six vous invite à utiliser Whyd! Cette plateforme destinée spécialement aux music lovers fonctionne par un système d'invitation! Cliquez donc sur ce lien pour recevoir une invitation de la part de One One Six

 

Nous avons également tenu à vous faire une petite démo de la simplicité avec laquelle il est possible de rajouter des sons à ses playlists WHYD! Profitez-en, c'est la folie.

Comment utiliser WHYD de manière optimale ?
-se rendre sur la page d’accueil de WHYD
-en haut à droite de l’écran, cliquer sur « use it now »
-sélectionner le bookmarklet au centre de l’écran, l’insérer à sa barre de favoris
-se rendre sur youtube, soundcloud, facebook ou un blog musical

-cliquer sur le bookmarklet
-sélectionner la playlist où insérer la track
-cliquer sur « add track »
Votre track est maintenant dans votre playlist sur WHYD.
 

Related Posts

One thought on “Interview – Whyd : Never Stop Jamming

  1. Pingback: Midem Hack Day : 5 services musicaux insolites développés en 48h