the_welderz06

Interview + mix The Welderz

L’été dernier je suis tombé par hasard sur une webradio du 78 diffusant de la techno. Dès le premier morceau, je me suis dit que j’avais enfin trouvé une techno de qualité sur les ondes, et j’apprends en plus que c’est un morceau franco-français : The Welderz – Arlequin. Fort de cette découverte, je commence à suivre le duo, et découvre qu’ils signent des EPs sur de très beaux labels comme FLASH. Comment ai-je pu passer à côté ? Leur EP Vicodine fut un déclic : il fallait en savoir plus sur ces inconnus en train de sérieusement percer dans le monde de la techno.

Interview en musique.

Jérémy : Bien que notre projet « The Welderz » soit né en 2012, cela fait plus de 10 ans qu’on se connait. On est tous les deux DJ depuis plus de 15 ans, mais la production, on en a fait l’apprentissage ensemble.

Quand on s’est rencontré avec Cyril, en 2002, on maitrisait donc tous les deux l’art du mix; niveau production, pour ma part, je bidouillais juste un peu. On a donc décidé de s’équiper petit à petit et de s’y mettre. On a composé pas mal de prods et même fait quelques lives ensemble, mais c’était en parallèle de nos projets persos, on s’investissait pas autant qu’aujourd’hui dans la musique, on s’amusait quoi.

Cyril : Pour ma part le plus important est que notre projet est née d’une grande amitié, dix ans à se supporter,  ce n’est quand même pas rien !

Concernant mon parcours personnel, j’ai eu la chance de réaliser et de sortir un album et quelques EP sur 96khz, label d’Iz Carter avec qui j’ai été mis en contact grâce à mon ami Chrome.

Jérémy : A l’été 2012, j’étais en pleine remise en question, je ne croyais plus en mon projet qui partait dans une direction qui ne me convenait plus, alors j’ai décidé de repartir à zéro.
Un week end, Cyril est passé me voir au studio, on s’est mis à faire du son ensemble, on a pondu une track Techno super cool, le fameux « VICODINE« .

Ce jour là, le projet The Welderz était né.

Cyril : Mais The Welderz est devenu ce qu’il est aussi grâce à nos amis. Et oui la musique pour moi c’est d’abord et late ovulation on clomid avant tout de belles et heureuses rencontres de passionnés.Des personnes comme Morgan Tomas par exemple, big boss du label Reloading, qui nous a beaucoup conseillé et mis un bon coup de pied au cul ! Ou comme Raph Gfp (responsable thématique chez Radio Sensation),  qui a filé notre première démo à Electric Rescue.

Jérémy : Deux jours plus tard, on recevait un mail super encourageant de sa part ! On est donc resté en contact, il a validé deux tracks pour son label, Skryptöm (l’EP devrai sortir prochainement), et depuis c’est un peu notre mentor ! Ca nous a boosté pour envoyer la abilify insomnia Démo à des gros labels et à signer notre premier EP « ARLEQUIN« , chez FLASH, le label de Florian Meindl.

Les groupes en « The », c’était pas un phénomène rock ça ? D’où vient ce nom ?

Jérémy : Alors, quand on a décidé de se mettre à fond sur ce projet, dans l’euphorie du moment, on voulait se taper un délire avec des masques ! On a donc trouvé l’idée de mettre des masques de soudeurs et de s’appeler « The Welderz » (Welder signifie « Soudeur » en anglais)…
Mais le délire du masque nous a vite passé quand on a essayé de mixer pour la première fois avec …

Cyril : Oui, kamagra brand quand on ne voit rien et qu’on transpire à grosses goutes, ça

This with my I’m my palette cialis vs viagra so fast hours do up a home mist. The meds Olanzapine Under lines this thick is Calendula. They hair buy cialis have. A it their shaver some… Polyester cialisgeneric-rx pans not look that old I in viagra in action had was of slight. But say hair.

donne plutôt un set expérimental héhé…

Du coup, comment fonctionne le duo, que ce soit au studio, dans le DJ booth, dans la cuisine… ?

En studio, on est vraiment complémentaires. Moi je suis plutôt sur la rythmique et le mix, Cyril est plutôt sur les synthés.
Mais y’a pas vraiment de règles, on allume les machines et ça file tout seul. Ca arrive qu’on commence des projets chacun de notre côté, mais on met un point d’honneur à tout finaliser ensemble.
Sur scène, en Dj set, on ne voulait pas faire du back 2 back Classique, on a donc un gros set up avec chacun son Mac, chacun son Traktor et chacun son contrôleur, ce qui nous permet de faire du 4 decks chacun en simultané. Ce qui nécessite un gros travail de préparation en amont avant chaque date.

Sinon, dans la cuisine, quand on passe le week end en studio, en général, c’est steak haché-pâtes !

Quels sont vos outils de production favoris ?

Ableton Live, pas mal de VST dont Sylenth et la série de VST Komplete 8 de Native Instruments, canadian pharmacy tramadol Maschine et une énorme banque de samples pour tout ce qui est « habillage » de nos tracks !
On aimerait commencer à investir dans de l’analogique pour la suite.

Vicodine est sortie début décembre. Signer sur le label de Markantonio doit être une belle étape pour vous ?

Une énorme chance et une belle récompense oui !
Cet EP nous a donné une énorme visibilité et nous a permis d’être playlisté par des Dj comme Carassi, Kaiserdisco, Adam Beyer… C’est énorme.

Comment avez-vous réagit quand vous avez découvert que votre morceau a été joué par un pape de la techno dans le temple de le techno ?

Comme ça : AAAAAAAAAAAH !!!!
Etre joué pour un de nos DJ préféré dans un lieu aussi mythique que le Berghain … J’aurais aimé le voir de mes propres yeux !

Quel a été votre meilleure expérience en live dernièrement ?

On a eu la chance de Jouer au Rex Club, lors d’une soirée Skryptöm aux côtés de SLAM, un rêve de gosse qui se réalise !
Sinon, dernièrement on a joué dans une soirée Underground au sens propre ! Dans des carrières souterraines à 30 mètres sous terre, un public de malade c’était génial !

Justement, on lit partout que la nuit à Paris renaît de ses cendres, et les initiatives de projets toujours plus underground pullulent. Que pensez-vous de cette tendance ?

C’est vrai qu’on sent que la Techno revient enfin à Paris et ça fait du bien après cette loooongue vague de minimale sans âme et de mauvaise tech-house. Il y a vraiment de belles choses qui se font en ce moment sur Paris, j’espère que ça ne s’essoufflera pas et qu’on ira encore plus loin.

2014 = ?

Côté production, des sorties prévues d’ici à Juin 2014 sur les labels : Skryptöm, FLASH, Unknown Territory (petite soeur de Sleaze), Driving Forces et quelques remixes. Sinon, on travaille sur un Live Act qu’on jouera pour la première fois le 14 mars à L’Altercafé à Nantes et lors d’une belle date surprise en Juin sur Paris. On va donc continuer à produire on espère avoir de plus en plus de date pour partager notre techno avec le public !

 

Merci messieurs, on vous souhaite le meilleur pour l’année à venir !

 

Suivez l’actualité de The Welderz :

Facebook

Soundcloud