Dub Masters #7 // The Scientist

Dub Masters #7 // The Scientist

Pas si facile de trouver des informations sur la vie d’Overton Brown aka The Scientist. Né en 1960 à Kingston, pour changer, le jeune Overton s’approprie très vite les bases de l’électronique puisque son père était réparateur de télévision. Il commence à se faire un nom en réparant lors de soirées les sound systems mobiles qui parfois ne fonctionnaient pas au moment d’envoyer la sauce. Ses connaissances le firent rencontrer King Tubby, non pas pour remixer des titres mais pour qu’il puisse apprendre à construire ses propres amplis. La rencontre se passa encore mieux que prévu.

The Scientist commenca donc sa carrière comme ingé son chez King Tubby (encore un!) en 1978.  Commencant d’abord par réparer des amplis, des transformeurs , un soir après une longue discussion avec Tubby sur le mixage des tracks, le King défia Scientist de s’essayer au remix d’une track. En bon adolescent, The Scientist accepta le challenge directement et le King décida de le former sur l’expérimentation dub. Quelques mois plus tard il faisait déjà parti du cercle des protégés du King et commençait à se faire connaître pour son style extravagant de mix encore plus surprenant et “original” que le style du King lui même.


Tracklist :
Rocking
Steppers
Round 1
Round 3

Round 9

Scientific Dub (Full Album)


Dub Masters #7 // The ScientistEn 1980, le producteur reggae de renom Heny “Junjo” Lawes du label basé au UK Greensleeves se ramène au studio de King Tubby pour enregistrer le jeune Barrington Levy. Il propose alors à The Scientist de faire quelques remixs dub pour l’album. Encore une fois, Tubby est très surpris par son poulain. Il décide donc de faire collaborer sur un même album ces deux poulains : Prince Jammy (Dub Masters # 6) et The Scientist sur l’album dub très réputé “Scientist Vs Prince Jammy : The Big Showdown” avec les Roots Radics aux instruments. “Round 1”,  Round 3” et “Round 9” sont les tracks que nous retiendrons de cet album massif ainsi que l’artwork plutôt sympa.


La même année, de son côté, il sort “The best dub album in the world”  qui est en fait le véritable premier album ou The Scientist figure en headliner. De cet album nous avons beaucoup apprécié “Rocking”

Après ces 2 albums, The Scientist est considéré comme le poids lourd du dub mondial (nouvelle génération, bien entendu) il produit des albums à foison. En 1982, il rejoint les studios Channel One. Cependant lors des 80’s, les investissements dans le dub pur se restreignent pour les “sing-jays” comme Barrington Levy qui incarne la nouvelle génération et développe le style dancehall.  Il continue tout de même à produire de très bons albums dub mais dont nous ne ferons pas la liste.

 

Maintenant résident aux USA à San Francisco, il se permet parfois de tourner avec Mad Professor, Iration Steppas ou bien Zion Train. Maintenant on vous laisse avec 6 tracks du Scientist dont une surprise pour la dernière : en 1981 est sorti “Scientific Dub” qu’on vous conseille d’écouter du début à la fin (la dernière track de la playlist est l’album complet) car il résume bien le style de The Scientist.

Comments are closed.